Qui suis-je

Le chemin parcouru - ma mission et ma vision

Josette c’est mon prénom de naissance. En octobre 2019 alors que je participe à l’aventure extraordinaire proposée par Hervé et Sylvie Franceschi : « aller à la rencontre de sa puissance grâce aux éléphants » un participant me suggère JosetRe. Une lettre à changer et fini la petite Josette, le diminutif, le sentiment d’infériorité. Je Suis – J’Ose

La voix pour grandir – Croire en ses rêves

Voilà bien longtemps que j’use mes semelles, tel un pèlerin, sur le chemin de la voix. La voix cet instrument merveilleux qui me révèle. Je l’ai exploré pendant huit années sans relâche. Mon corps est ce qu’il est, et je l’ai longtemps malmené, mal aimé. Cependant, il me contient toute entière : mes émotions, celles dites positives et les autres, mes croyances souvent limitantes, mon intelligence, mes talents, mes dons, mes envies, mes rêves et aussi ma voix. Par elle je vais trouver ma grandeur, ma beauté. A quarante ans, après vingt ans de secrétariat, je deviens chanteuse pour le bonheur d’être sur scène et coach vocal pour répondre à mon besoin de transmettre, mon goût des autres. Sur le chemin emprunté il y a plus de trente ans j’ai dû faire face à beaucoup d’obstacles, j’ai pu en surmonter certains, il m’a fallu en contourner d’autres.

S’adapter sans se résigner et atteindre à la résilience

Je me suis appuyée sur mes forces : rage de vivre, courage, espoir, joie et surtout la voix, afin de conjurer mes peurs, mon manque de confiance en moi. J’ai navigué à vue, souvent dans la tempête. J’ai vacillé mais toujours je me suis relevée. J’ai fait l’expérience de rencontres extraordinaires, de celles qui vous marquent à jamais, avec des personnes d’une extraordinaire bonté, de bienveillance, de don de soi. De celles qui vous soutiennent et vous accompagnent sans jamais faire à votre place. De celles qui respectent votre rythme, de celles qui vous respectent tout simplement.

Etablir une relation de confiance avec soi-même et ses propres valeurs

Toutes ces expériences, toutes ces personnes inspirantes que j’ai eu la chance de rencontrer, m’ont permis d’élaborer mon échelle de valeurs, essentiellement celles du partage, de l’entraide, de l’inclusion. Celle de la tolérance. Celle de la liberté de penser, liberté d’expression, liberté de mœurs, liberté de culte, du droit à disposer de son corps.

Celle de l’égalité homme-femme dans un contexte professionnel. Celle de l’écologie : l’Homme a sa juste place, en harmonie avec la Terre-Mère et respectueux de toutes les autres espèces avec lesquelles il la partage. Celle de la bienveillance et de la non-violence : créer des liens harmonieux, de confiance et d’entraide, de solidarité. Celle du partage du savoir et des richesses. Celle des relations gagnants-gagnants, du respect de la différence.

J’ai appris à Accepter l’autre pour ce qu’il est au moment où je le rencontre. A cultiver la patience. A croire en l’autre et en soi. A faire confiance et me faire confiance.

Accepter son corps, apprendre à s’aimer soi et trouver la paix intérieure.

J’ai appris à me reconnaître totalement, à m’aimer, à croire en moi.

Jusque-là je ne m’étais occupée et ne valorisais que le contenu. Aujourd’hui j’ai fait la paix avec mon corps. Je suis une bonne mère pour moi. Grâce à lui je peux concrétiser le sens de ma vie « rayonner sa lumière » dans et pour le monde. J’accueille avec gratitude ma forme corporelle trop longtemps refusée -personne de petite taille- comme l’expression de la diversité et de l’unicité du vivant. Je remercie d’être enfin rentrée chez moi, mon corps vivant, mon corps vibrant.

Donner du sens à sa vie – Vivre ses rêves

Mon crédo : Chaque jour à l’échelle du Colibri : Mettre l’amour au cœur de ma vie : Donner au travers de gestes simples, de regards bienveillants, de sourires, de l’amour aux gens que je rencontre. Ouvrir mon cœur, me libérer de la peur de l’autre et l’accueillir comme une promesse d’amour.

— Accompagner des personnes pour les aider à se libérer de la peur, de la souffrance, de la colère (Récit de vie-Témoignage « La réparation » Josette Kalifa, auto édition) décembre 2021).

— Les aider à se reconnecter à leurs rêves (Le sens et la voix – Shynleï) leur permettre d’atteindre à leur être intérieur lumineux et joyeux et ainsi participer à augmenter le niveau vibratoire de l’humanité.

— Donner de la joie, chanter seule et avec les autres (Ateliers Libérer la voix) et ainsi révéler son immensité grâce au pouvoir de la voix.

Je vous retrouverai volontiers tout au long de l’année pour vous parler des personnes et des sujets qui m’inspirent, partager avec vous une expérience, mettre en lien.

Merci de votre lecture. Merci de vos commentaires en bas de page

À partager sur :

Facebook
LinkedIn

Cet article a 2 commentaires

  1. Quel magnifique texte, ma chère Josette ! 😍
    Je te reconnais tout à fait dans ce portrait, tout en découvrant ta jolie plume.
    Je t’embrasse et attends avec intérêt les autres articles ! 😊👍

    1. Josette Kalifa

      Merci infiniment Nathalie. Il semblerait que les commentaires apparaissent non pas sous l’article comme j’aurai pu le penser mais dans la rubrique commentaires de wordpress. Je vais voir si tout cela est bien normal.

Laisser un commentaire