Voix et respiration

 

Mieux respirer, mieux parler, mieux chanter, mieux vivre

La respiration est véritablement l’outil majeur pour  trouver notre équilibre physiologique, émotionnel, mental et spirituel. Un outil à portée de tous. Ouvrir les espaces à l’intérieur de nous et s’émmerveiller de nos voix ainsi libérées.

J’ai découvert récemment sur FB une jeune fille lourdement handicapée qui chantait « una furtiva lacrima » de Donizetti. J’avais eu déjà l’occasion de me demander « où la vie va-t-elle se nicher? » lorsque j’ai entendu ce jeune homme atteint de la maladie de verre, allongé, sanglé sur son lit qui chantait « Summertime » ! J’avais été bouleversée par la pureté de sa voix et la plénitude qui ressortait de son chant.  La voix se fiche de la forme, tout ce dont elle a besoin c’est d’un coeur ouvert qui chante la vie, ouvrons-nous à elle et le monde vibrera de la mélodie d’amour qui ne manquera pas de naître.

Un des principes de la Transformational Breath est de porter attention à l’inspiration. Inspirer longuement,  puis expirer rapidement, sans pause entre l’inspiration et l’expiration. EPUISANT ! Ca fourmille de partout, trop de vie, trop d’air. Besoin d’une pause… le mouvement de la vie ne fait pas de pause, sauf accident, sauf dernier souffle. Laisser s’engouffrer l’air dans nos poumons atrophiés, les picotements envahir tout le corps. Perdre le contrôle. Ne plus être qu’un organisme vivant dans l’océan universel. Et puis le son, expression de cette liberté retrouvée et qui circule, faisant danser chacune de nos cellules, qui emplit tout à l’intérieur et aussi à l’extérieur. C’est le son de JE SUIS. Je marque ma présence au monde. Je l’imprime dans la toile cosmique. Et puis le silence. C’est le silence d’après l’orgasme. L’espace est devenu lumière et tout mon corps chatoie.

On ne devrait pas travailler sa voix seulement pour améliorer nos performances professionnelles, mais bien comme une forme essentielle d’entretenir la vie en nous.

À partager sur :

Facebook
LinkedIn

Laisser un commentaire

À partager sur :

Facebook
LinkedIn

Laisser un commentaire